25 juin 2017

Réussir en tant que blogueur (6/6) - La monétisation

              L'objectif de la monétisation est de gagner de l'argent avec son blog. C'est peut-être pour l'occasion de rembourser, ou payer des campagnes publicitaires, ou alors pour financer votre hébergement internet, ou autres artifices liés à votre blog. Ce peut être aussi tout simplement pour arrondir vos fins de mois et pour les plus érudits, gagner leur vie (même si ça reste une utopie), avec notamment le développement d'un concept novateur et séduisant.


              L'idée phare de ce chapitre est de mettre des publicités sur votre blog vous rémunéreront, soyez tout de même vigilant quant au nombre, c'est ennuyeux pour vos lecteurs d'être harcelé par les publicités, ça décrédibilise votre contenu car ils penseront que c'est simplement pour faire de l'argent. Vos lecteurs vont chercher, eux, à travers vos articles, la transmission de votre passion. La publicité sur internet est souvent considérée comme négative, cela reste un moyen, si mal utilisé, est agressif.

              Le leader sur le marché de la publicité, et qui reste celui qui fourni des bannières discrètes, est Google Adsense. Il vous rémunère, comme la plupart, à chaque clic qu'un visiteur de votre blog fera. Vous avez le choix entre plusieurs style, taille et genre de publicité à mettre votre blog. Je vous conseille personnellement d'optimiser le ciblage des annonces pour esperer qui quelqu'un clic dessus, les internautes ne sont pas dupes et ne cliqueront pas automatiquement dessus.

              Pour les utilisateurs de Wordpress.com, oubliez le fait de mettre des annonces publicitaires sur votre blog, car c'est très encadré. Si vous voulez un temps soi peu de liberté, il faudra payer sur la plate-forme. Si vous utilisé la version téléchargeable de Wordpress.org, ou celui pré-installé de 1&1 Internet, vous trouverez une extension très intuitive qui vous guidera dans la mise en place des espaces publicitaires sans besoin de connaissances en informatique. Il va modeler les annonces à votre thème et s'adaptera même à la version mobile de votre blog. C'est un atout non-négligeable, et un gain de temps et d'effort.

              Une fois inscrit sur Adsense, vous pourrez également proposer d'associer votre compte avec celui de Youtube pour monétiser vos vidéos, qu'elle soit de votre promotion ou de votre blog-vidéo tout simplement. Le gain est estimé à 1€/1000 vues. Ce n'est pas simple, mais ce n'est pas non impossible. Pensez donc à tout ces jeunes internautes qui font de 1 million à presque 5 millions de vue par vidéo. Si vous proposez un contenu de qualité, par trop long, et surtout issue en totalité d'une création personnelle, avec un bon ciblage publicitaire vous pouvez réussir.


              Autre que les publicités propres de votre blog, vous pouvez « piéger » vos lecteurs en monétisant les liens sortant de votre blog. Il y a alors un bon nombre de site proposant ce genre de services, et en particulié Adf.ly Publisher. Voilà ce que cela donnerait sur un lien : http://adf.ly/1GwH2d. Attention à ne pas utiliser cette technique trop souvent, c'est répréhensible de la part des lecteurs, personne n'aime la publicité.

              Il y a un autre site, plus contreversé, qui nécessite une réelle audiance, et qu'il faut utiliser avec modération. C'est Pay per Post, qui vous rémunère sur les articles que vous postez pour eux. Mais c'est vraiment effectif pour les blogs et comptes de réseaux sociaux populaires. Vous pouvez en effet l'associer à vos réseaux sociaux pour éviter de « flooder » votre blog.

              Autrement, la dernière astuce se concentre sur le poids de votre blog, sur son concept. L'idée est de faire de votre blog une marque où vous pourriez vendre vos accessoires, goodies. C'est assez efficace quand votre blog est suffisamment développé. C'est à peu prêt le haut de l'échelle dans la blogosphère.

              Il existe, pour les utilisateurs de Wordpress, des extensions pour incrémenter un système de e-commerce sur votre blog. Souvent très maniables je recommande personnellement WP e-commerce, qui est aussi le plus en vogue.












              Ce petit ouvrage touche à sa fin, prenez le temps de suivre chaque étape des premiers chapitres et vous connaîtrez le succès avec votre blog. Ne perdez pas le nord et trouvez la motivation, n'hésitez pas à vous remettre en question. N'allez pas non plus trop vite en besogne.
Bonne chance.
Share:

Réussir en tant que blogueur (5/6) - La publicité de votre blog


              Ce troisième chapitre inaugure l'entrée dans une partie un peu plus marketing de blogosphère. Il ne va pas s'agir des publicités affichée sur votre blog, mais des publicités de votre blog qu'il faudra que vous fassiez si vous voulez amplifier le trafic sur votre blog et donc le nombre de lecteurs récurrents. A cet effet, Internet met à votre disposition une panoplie de possibilité dont quelques unes auxquelles ne pense pas forcément. Généralement ça ne demande pas forcément beaucoup de connaissance en informatique, mais plus en logique et en motivation. Certaines tâches sont plus exténuantes que d'autres.

              Comme dit plus haut, la publicité va contribuer au référencement. En effet, le référencement dépend en partie du nombre de liens présents sur internet qui sont dirigés vers votre site / blog. Le fait de faire la publicité sur différent sites sur internet va permettre de vous populariser mais aussi de vous faire monter dans les moteurs de recherches. C'est pour cela que cette étape est importante.


              Mettre en place un système de Newsletter, c'est très important (cf supra), il faut fidéliser votre clientèle, vos lecteurs. C'est le principe sur lequel vous allez proposer à vos lecteurs de s'abonner à votre blog pour être tenu au courant des différentes publications que vous postez. Ça implique d'écrire les newsletters, de leur donner une forme attirante. Parfois certains modules proposent l'envoie des newsletters automatiquement à chaque publication. Je suis mitigé sur ce point là, si vous publiez souvent c'est déconseillé. Veillez que ces newsletters soient envoyées au maximum 1 fois par semaine. Il ne faut pas harceler vos lecteurs sinon ils auront tendance à se désabonner par agacement.

              Si vous choisissez Wordpress, plusieurs plugins/extensions sont disponibles pour votre blog pour mettre un système de Newsletters simple et efficace. Par exemple, il y en a un particulièrement populaire et fonctionnel : MailPoet Newsletters. Pour les autres CMS comme Dotclear ou Joomla, il y a des équivalents tout aussi intuitifs pour votre système d'abonnement.


              Vous n'avez sûrement pas manqué la popularité des réseaux sociaux qui ne fait que s’accroître. Bienvenu dans le 21ème siècle ! Les réseaux sociaux c'est l'avenir, c'est pour ça qu'il va jouer un très grand rôle dans la mise en place d'une publicité efficace.

              Dans un premier temps, il faut vous faire connaître à travers des comptes dédiés à votre blog sur ces réseaux. Si vous voulez toucher un réseau essentiellement français, dirigez vous vers Twitter, Facebook et Google+. Si vous souhaitez toucher un plus large public à l'international, utilisez avec ingéniosité des réseaux comme LinkedIn, Instagram, Snapchat ou encore MySpace ou Foursquare. Ces comptes seront très utiles pour y mettre votre actualité, et pour répondre aux questions de vos lecteurs lorsque vous ne le faites pas dans les commentaires qu'ils vous laissent sur vos articles publiés.

              Seconde étape, si vous possédez un large panel de réseaux sociaux auquel vous avez associez votre blog, il y a un site très bien qui va vous permettre d'envoyer automatiquement des notifications de publication sur toutes vos pages des réseaux sociaux. Il s'agit de TwitterFeed. Il ne concerne pas que Twitter mais également Facebook, et LinkedIn. Il va utiliser le flux RSS, si vous ne savez pas ce que c'est et que vous utilisez Wordpress, l'adresse sera : http://votre-site.com/feed.

              Troisième étape et dernière étape concernant les réseaux sociaux classiques : il s'agit de la publicité passive. Là ce seront les gens qui feront de la publicité pour vous. Il faudra mettre, pour cela, des icônes de partage sur votre blog associés aux réseaux sociaux, même ceux où vous figurez pas. L'important est de vous faire connaître, plus large est la publicité, mieux ce sera. Pour les utilisateurs de Wordpress, une extension est disponible, très simple d'utilisation, qui s'appelle Sociable. Je la recommande. 


              On va passer à la publicité « active », qui est souvent la plus bâclée, et pour cause, elle est longue et demande un effort. C'est aussi l'occasion de dévoiler vos talents d'écritures qui seront déterminant pour attirer un maximum de lecteurs. Cela va concrètement consister à écrire des annonces « publicitaires » ou des recommandations en direction de votre blog. Il est nécessaire de se diriger vers les bonnes plate-formes et de préférences communautaires.

              C'est important de veiller à la bonne rédaction de votre publicité, il faut que vous y preniez cœur comme un article phare de votre blog. Vous devez y mettre des arguments, inspirez vous de ce que vous ressentez pour le concept, dites vos motivations. Le plus difficile reste de trouver les mots, alors prenez votre temps pour éviter les publicités « types » qui ne convaincront personnes de vous suivre dans l'aventure du blogger ! C'est pour ça qu'il faut toujours veiller à ce que votre message soit en harmonie avec la clientèle à qui vous vous adressez (la communauté du site sur lequel vous postez).

              Jetez votre dévolu sur les forums. Les forums sont vraiment utiles car ils réunissent une bonne partie des personnes susceptibles de s'intéresser à votre blog. Choisissez dans un premier temps des forums qui correspondent à votre concept, et cherchez dans les discussions là où il serait judicieux de recommander votre site. Il existe aussi souvent des parties à cet effet pour partager vos liens, vos astuces ou tout simplement pour faire explicitement la publicité de vos écrits.

              Vous pouvez également vous diriger vers des sites qui n'ont peut-être pas grand chose avoir, mais qui n’empêche pas de trouver une passion commune, et si elle n'est pas présente, créez là. Soyez toujours convainquant, ou bien attisez la curiosité des personnes qui vont vous lire, ils doivent en vouloir plus après avoir lu la description de votre blog, et qu'ils y aient envie d'aller voir de plus prêt.

              Vous pouvez également utiliser les blogs des autres personnes pour diffuser vos liens, autant en proposant un partenariat qu'en postant un commentaire sur un article qui correspondrait, ou qui compléterait à celui que vous pouvez avoir écrit pour votre blog.

Ce genre de publicité demande un certain contenu. Si votre blog n'est pas consistant, vous n'attirerez personne, on revient sur le problème du contenu (cf supra). La première impression est primordiale. Ici il y en a deux, votre publicité, et votre blog en lui-même.

              C'est bien parce que votre publicité va représenter un élément primordial qu'il faudra qu'elle soit respectueuse. Il faut veiller à ce que votre recommandation ne soit pas trop aguicheuse, ou qu'elle soit répétée ou encore qu'elle soit inapproprié au contexte dans lequel vous l'avez publié (pas la bonne partie du forum, pas de rapport, ou pas détaillé). Il va de soi qu'un simple lien est clairement prohibitif, et les webmasters des sites sur lesquels vous posterez ne manqueront pas de vous sanctionner en conséquence.


              Si vous faites un blog-vidéo, cela va presque de soi, vous pouvez faite de la publicité via les vidéos sur internet et particulièrement Youtube et Dailymotion qui sont les deux plus grosses vidéothèques du web. Si vous êtes doué en montage vidéo c'est un plus. L'avantage de Youtube c'est que c'est un réseau social de plus. Souvent les internautes vont sur Youtube comme s'ils zappaient avec une télécommande. Vous n’êtes pas obligé de vous diriger vers une vidéo spécifique, vous pouvez faire ce que vous voulez et à l'occasion citer votre blog, qu'elle soit, ou non la continuité de la vidéo. Si vous visez l'international avec des vidéos de promotion en anglais, c'est un plus.

              Un autre moyen qui peut se montrer efficace, c'est faire un live stream, soit vous enregistrer et diffuser en temps réel sur internet. Ça peut être fait lorsque vous partez en « enquête » pour un article ou tout simplement pour répondre aux questions en direct de vos lecteurs. Le phénomène de chaîne va entraîner les gens à venir vous voir. A cet effet, je conseille l'application Meerkat (voire Periscope). Cela peut se montrer plus qu'efficace si vous êtes « international » et que vous voulez alimenter votre blog vers un contenu anglophone.


              Lorsque vous avez pris par les cornes la machine du marketing, vous pouvez amener davantage d'intérêt à votre blog avec des concours pour gagner des cadeaux, c'est souvent une suite logique des personnes qui développent un vrai concept et qui veulent le diffuser. Le goût de gratuit ça attire toujours plein de monde, c'est un plus qui, s'il est notoire, vous fera décoller en terme de trafic. 

              Si vous n'avez pas les moyens de trouvez des cadeaux, ou que votre « concours » se résume à une récolte de dons pour une fondation ou une association particulière qui ferait écho à votre blog, vous pouvez utiliser la machine du financement participe avec notamment MyMajorCompagny. C'est un moyen de mettre en avant votre blog pour la bonne cause ou tout simplement pour réunir les intéressés pour que votre blog ou simplement votre concept se développe vers un professionnalisme sans condition.


              La dernière possibilité, et la plus simple, est d'utiliser votre portefeuille, et laisser les professionnels s'en charger avec Google Adwords, ou encore les campagnes de publicités Twitter ou Facebook.
Share:

Réussir en tant que blogueur (4/6) - Le référencement

 Le référencement, c'est ce qui va permettre à votre blog d’apparaître dans les premiers liens de recherche sur Google, et les autres moteurs de recherche, comme Bing ou Yahoo, utilisés sur la toile. C'est vraiment un atout nécessaire pour alimenter le trafic de votre blog aux fins d’établir une fidélité de lecteurs (et donc un atout pour gagner de l'argent si vous voulez monétiser vos publications).

Le référencement est une science, et un véritable métier dont les professionnels se servent pour rendre populaire leurs site internet. Par chance, ce n'est pas inaccessible grâce aux différents outils que peut offrir certains services sur internet et en particulier Wordpress qui va donner accès à certaines fonctionnalités et extensions pour votre blog.

Plutôt que vous diriger vers des professionnels de SEO (les experts en référencement), qui vont vous coûter très cher. Vous allez pouvoir, grâce à ces instructions de débrouiller seul. Le seul bémol, c'est les tests vis à vis de celui-ci puisque vous n’êtes pas du métier. Les agences de SEO ne sont pas non plus des voleurs, ils ont un véritable rôle.

Quand bien même, votre blog peut adhérer à des services comme Google Analytics ou des extensions de statistiques de Wordpress pour vérifier l'efficacité du trafic de votre blog pour agir en conséquence par la suite.

Étant donné la force de travail et le fonctionnement complexe des SEO, je vais me concentrer sur les outils qui vous seront accessibles.

En ce qui concerne Wordpress, il y a solution très efficace, et très simple pour optimiser votre blog et garantir un bon référencement. C'est propre à Wordpress mais si vous utilisez un autre CMS tel que Dotclear ou Joomla, vous trouverai probablement une équivalence.

Il s'agit d'une extension, d'un puglin, que j'ai découvert il y a assez longtemps mais qui est régulièrement mis à jour. Ce puglin c'est Wordpress SEO by Yoast. Le nom avec 'SEO' pourrait porter à confusion vis à vis de son prix, mais aucune crainte à avoir, il est gratuit ! Cette extension se trouve dans l'annuaire des extensions proposés par Wordpress via le panel d'administration de votre blog/site.

Une fois installée et activée, il n'y a pas grand chose à faire d'autre, l'extension va automatiquement optimiser votre blog et vous garantir un bon référencement. Vous avez la possibilité de modifier les réglages, mais la dite-extension est suffisamment bien faite pour qu'il n'y est pas à y toucher. D'autant plus que si vous n'y connaissez rien en SEO, il est généralement fortement déconseillé d'y toucher. Laissez les réglages par défaut !

Mais qu'est-ce que fait cette application ? On dit qu'elle va créer une « sitemap » de votre blog. En français on appelle ça un plan de site (vous pouvez régulièrement trouver ce terme dans n'importe quel site ou blog), il va permettre aux moteurs de recherches, et en particulier Google (le plus utilisé et par conséquent le plus intéressant), à comprendre la hiérarchie de votre blog, comment est faite sa structure. C'est une qualité essentielle au référencement.

Outre votre site internet ou blog avec une structure adapté pour les navigateurs d'ordinateur, depuis peu, Google tient compte de l'optimisation de votre blog via smartphone. C'est à dire que votre site / blog doit être adapté aux smartphones, ça requière plusieurs notions complexes. Par chance, par nécessité surtout, Wordpress propose des extensions mais aussi des thèmes qui s'adaptent aux mobiles pour optimiser au mieux vos publications au format smartphone ! Vous êtes sûrement déjà tombé sur des sites avec votre smartphone sur lequels il fallait zoomer au maximum car le site ne s’était pas adapter à votre mode de navigation mobile. Je comprends que Google en face un critère, c'est un signe de qualité pour un site, et surtout, si ça peut inciter certain site c'est pas plus mal car c'est insupportable. Qui dit insupportable, dit défavorable pour l'expansion prospère du trafic sur votre blog !

Une dernière étape est nécessaire pour optimiser votre blog : optimiser vos adresses internets, vos URL. Par exemple une adresse http://site.com/?=6393 ... c'est inutile et ça ne vous aide pas, il faut des adresses de ce type http://site.com/titre-de-votre-article. Cette étape aide également Google a vous repérer à travers vos articles, car les moteurs de recherches cherchent la pertinence, et le contenu du blog n'est regardé qu'en second lieu. Pas de panique, vous ne savez pas faire, pour Wordpress (similaire dans les autres CMS cités plus haut), il y a une rubrique appelée "Permaliens" dans les Réglages de votre blog (voir Panel d'administration). Il faut veiller à ce que la case "Nom de l'article" soit cochée. C'est aussi simple que ça, et ça ne dérègle absolument pas votre blog, ni sa structure.

Croyez moi, quand vous savez coder un site internet, vous êtes soufflé de toute les fonctionnalités et options que peut vous offrir ce genre de services ! A part ça, vous êtes maintenant au point niveau optimisation de votre site !

Votre contenu va aussi participer aussi au référencement. La publication régulière n'est pas qu'utile à la fidélisation de vos lecteurs mais également à votre apparition dans les moteurs de recherches (cf supra). Alors à vos plumes et ne passez pas cette étape qui à une double fonctionnalité et qui reste quand même essentielle, indispensable si vous voulez faire un blog...


L'étape suivante pour un bon référencement va justement dépendre du contenu de votre blog. Il s'agit des mots-clefs. Par définition ce sont les mots qui ont de l'importance tant au niveau de votre contenu qu'au niveau de votre référencement (double sens, double avantage).

Ces mots clefs sont ceux qui sont tapé sur le moteur de recherche et qui permettront de faire apparaître votre article dans les premiers à travers tous les requins de la toile. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, plus les mots-clefs sont simple plus il sera difficile de vous démarquer. Je ne demande pas non plus d'en faire des tonnes en terme de complexité sinon là aussi ils seront inutiles. Il faut trouver le juste milieu.

Par exemple, vous souhaitez faire un blog de cuisine, avec des recettes de grand mère, dans vos mots-clefs (il y a généralement un formulaire sur les CMS comme Wordpress à cet effet) vous n'allez pas mettre « recette » ni « recette de potiron orange à la noix de muscade », vous allez mettre « recette de grand mère » ou « recette de potiron » ou encore « avec noix de muscade ». En gros, il faut qualifier vos mots-clefs avec des mots courants (donc le langage soutenu est à éviter).

Pour les plus aguerris, et qui veulent coder leur blog de A à Z, pour vos mots-clefs, vous allez devoir utiliser les balises métas. Je vous conseille au passage qu'il soit confiné dans une variable afin que vous puissiez l'incrémenter dans le formulaire de publication d'articles. Bonne chance.

Si vous n'arrivez à trouver de bon mots-clefs, Google Adwords, met à votre disposition l'Outil de Planificateur de Mot-clef.


Nom de domaine (avantage référencement, choix du nom + disponibilité, choix de wordpress.com, problème d'anonymat, choix d'une société, avantage hébergement pour la personnalisation, avantage pour la profesionnalisation)

http://www.1and1.fr/?kwk=173703014


le référencement brut→ http://www.google.fr/local/add


Maintenant, on va se situer entre la publicité et le référencement. On va aborder les systèmes d'intra-liens dans vos articles. Dans le langage « courant » d'internet, on les appelle les « ancres ». Cette fonctionnalité va également avoir une double fonction autant en terme de référencement que de publicité que vous comprendrez dans le prochain chapitre.

Cela va consister à émettre des liens vers votre blog, sur votre blog. C'est à dire que pour chaque article que vous écrirez, vous allez distinguer des thèmes qui pourrait être approfondis dans un autre article que vous allez écrire ou que vous avez déjà écris. Le cas échéant vous allez donner aux groupes de mots correspondants un hyperlien qui va vous ramenez sur votre blog mais vers un autre article.

Par exemple : vous allez parler de la fonte des glaciers qui mette en danger les espèces animales, votre article est d'origine axé sur la fonte des glaciers, vous allez alors pouvoir approfondir l'étude d'impact sur les espèces animales en renvoyant grâce à un lien sur le groupe nominal vers un autre articles de votre blog. C'est ce qu'on appelle les ancres.

Les ancres vont avoir un certain impact sur le trafic de votre blog. Vous allez veiller à ce que le lecteur veuille en savoir toujours plus. Vous allez créé une « hyperfidélisation » de courte durée qui va se transformer, par la force des choses en une fidélisation durable. D'autant plus que les ancres vont alimenter le système de « backlinks » (cf infra).



S'achève le chapitre du référencement pur et dur. Cela va nous permettre de nous diriger vers un chapitre qui est intiment lié au référencement de votre site, celui de la publicité. Vous allez être justement confronté à ces « backlinks ». 
Share:

Réussir en tant que blogueur (3/6) - Le contenu


1- Établir votre contenu


Vous l'aurez compris dans le titre, on s'attaque au plus important, fait aussi partie, en soi, de la base du blog.

Avoir du contenu c'est bien, mais avoir une idée directrice, un concept c'est mieux. C'est souvent la tâche la plus compliquée quand on a l'ambition mais pas la passion de l'écriture. Le concept va permettre de vous distinguer par rapport aux nombreux autres blogs du web. Je dis que c'est la tâche la plus difficile car on a tendance à chercher l'idée novatrice qui dépassera celle des autres et qu'après plusieurs heures de recherches, on finit par baisser les bras en se disant que tout a déjà été vue et revue, qu'il y a, en bref, une saturation dans la possibilité d'innovation.

Je ne vais pas vous mentir, trouver l'innovation c'est bien, surtout si vous souhaitez faire de votre blog un gagne pain. Et c'est bien parce que la plus part des idées ont été vues et revues qu'elle va vous distinguer et vous permettre de prospérer plus vite et mieux dans la blogosphère.

En revanche, je préfère modérer mes propos. En fait, tout dépend de comment l'innovation vous est venue. SI vous l'avez cherché pendant des heures et des heures, en scrutant le net à la recherche de vos idées pour voir si elles existaient, je ne pense pas que votre face long-feu. Ou bien, vous devrez vous accrocher, quelquefois ce n'est pas vraiment la peine car l'envie d'innover prend le dessus sur votre motivation et vous permet d'exceller.

Toutefois, si vous avez cherché cette innovation, ou si elle vous est venue de manière naturelle, comme un besoin non-accomplis, vous tenez quelque-chose. Généralement, on s'attache dans les premières minutes à la recherche de concepts autour nos passions et de notre intérêt. Et ces sur ce point de vue, que ce soit d'une innovation ou pas, qu'il faut s'attacher.

L'intérêt, la passion, la curiosité, l'envie d'exceller, c'est ce sentiment qui va donner une véritable contenance à votre blog. Il va vous donner l'envie d'alimenter votre blog.

L'alimentation fréquente de votre blog est importante pour fidéliser vos lecteurs. Allié à votre passion, vous allez pouvoir traiter de tout les aspects qui vous intéresse. C'est le fondement d'un blog réussit. Vous allez écrire fréquemment, ce qui va amener à alimenter le trafic (les visites) sur votre blog. Votre passion doit pouvoir se ressentir dans votre écriture, vous devez donner envie aux autres, vous allez alors développer un système de bouche à oreille pour les passionnés.

Les « best-sellers » des blogs sont souvent des blogs de patronner, que ce soit des portfolios, des blog vidéos ou tout simplement des blog écrit. Il va permettre de réunir tout les passionnés sur un seul blog.

Si vous n'avez pas l'habitude d'écrire, si vous n'êtes pas douer dans la pratique sournoise de la langue française, ce n'est pas forcément un problème. Je m'explique : par la force des choses, plus vous écrirez, plus vous vous habituez, plus vous vous perfectionnerai. Ainsi vous allez développer un style d'écriture propre à vous, propre à votre blog.

Qu'il soit sarcastique, humoristique, morose, énervé ou désintéressé, peu importe, votre style d'écriture va vous permettre de développer une identité, laquelle va vous démarquer dans la blogosphère et vous garantir la fidélisation.

Quand vous allez débuter, vous allez vouloir en mettre le plus possible sur votre blog. Ce n'est pas une mauvaise chose, il faut nécessairement un bon contenu dès le début pour que, dès les premiers lecteurs, vous puissiez attiser un certain intérêt de leur part. La première impression est la plus importante. On ne retourne jamais sur un site ou blog auquel on a pas eu le coup de cœur dès le début (sauf par la force des choses en présence d'un succès suffisamment conséquent pouvant vous remettre en question).

Attention, « alimenter en masse votre blog » est peut-être une bonne chose mais il faut nécessairement que ce soit soigné. En effet, il ne faut en aucun cas que votre blog deviennent un fourre-tout sans queue ni tête. Il ne faut pas perdre votre idée directrice, ni votre ligne éditoriale. En conclusion, le plus important reste de ne pas bâcler votre entrée.






2 – La vitrine de votre blog


Comme dit précédemment, la première impression est la plus importante. Votre première page va être une vitrine. Qui dit vitrine, dit deux choses : un florilège et un design.


Qu'est ce que j’entends par « florilège » ?

Prenons pour commencer un exemple simple : les magasins. Quand vous ne connaissez pas un magasin, vous regardez sa vitrine. Dans sa vitrine, il n'y aura un aperçu du style vendu dans celui-ci, avec ses meilleurs articles en exposition.

Le blog marche de la même manière : le florilège de votre blog va représenter tout vos meilleurs articles de vos blogs. Ces articles vont se distinguer des autres par leur excellence d'écriture, de contenu. Ces articles sont ceux qui vont donner envie de vous suivre, ou donner en vie de se rallier à votre passion, pour en faire, justement, une passion commune.

Je m’arrête sur l'article :

Tout d'abord il faut un titre accrocheur, qui déclenche la curiosité du lecteur pour qu'il puisse aller consulter l'article avec le plus grand intérêt.

Un bon article, comme dit précédemment, c'est un article bien écrit. Mais pas que ! C'est surtout un article LISIBLE ! C'est très important. Vous allez me dire « mé quéqué cé ? » (ou pas). Il faut que l'article soit structuré, et surtout mis en page.

Quand je parle d'un article structuré, je parle d'un article qui a une certaine cohérence dans sa lecture. Il faut écrire en « entonnoir ». C'est à dire qu'il faut, au mieux, réaliser un plan qui va permettre au fur et à mesure de la lecture de dégager une idée, un sens. Il faut qu'à la fin de votre lecture, la finalité soit mise en contexte et surtout qu'elle soit comprise selon le point de vue logique que vous aurez développer dans l'article.

La mise en page est tout aussi importante ! N'écrivez pas des pavés de 20 lignes, personne n'ira les lire. Personne n'a envie de se taper les Misérables à chaque fois que vous posterez un article sur votre blog. Il faut donc aéré votre développement.

Entre autre, la mise en page, va nécessairement permettre de distinguer le développement (plus en profondeur que le titre) de votre article par la mise en gras ou la mise en italique, soit des références, soit des angles importants, soit des citations... En bref, vous allez devoir rendre votre article lisible d'un seul coup d’œil, sans forcément tout dévoiler d'un coup. Un autre conseil, n'utilisez pas le soulignement dans vos articles : sur internet le soulignement est servi pour les liens, ne créez pas la confusion chez vos lecteurs et jouez plutôt sur les tailles, les couleurs en plus des autres moyens mis à votre disposition.


Dès lors que vous avez sélectionné vos articles, mettez les en avant sur votre page d'accueil, que ce soit par des images, ou par des cadres, ou par l'épuration de la présentation de celle-ci.

Attention, il est très important qu'il y ait toujours un article récent sur la page d'accueil. Il faut montrer au visiteur que votre blog n'est pas mort. Il faut qu'il repère tout de suite la vitalité pour qu'il trouve intérêt à le suivre à l'avenir.


Je m'arrête sur la fréquence de publication :

Je ne vais pas vous expliquer ce qu'est une fréquence. Vous devez adopter un rythme suffisamment régulier d'écriture sur votre blog pour que les lecteurs ne perdent pas patience à attendre la publication de votre billet suivant. Si vous avez une folle envie d'écrire et que vous n'êtes pas certain de pouvoir garder un rythme soutenu tout au long de la vie du blog, faites des brouillons ! C'est l'occasion de revoir, de se relire, et si nécessaire d'ajouter des éléments qui vont permettre à votre article d'être touché d'excellence.

Personnellement je conseillerais au moins une publication par semaine, ou une tous les quinze jours. Si vous axez votre blog vers un contenu béton qui nécessite énormément de temps de travail, tel que les vidéos, ou les fresques, les commentaires d'arrêts (pour nos amis les juristes), accordez vous un délai max d'un mois entre chaque publication. Votre lecteur n'en tiendra pas rigueur s'il peut distinguer l'excellence à travers vos articles.


Je parlais précédemment de la mise en valeur vos articles à travers l'éventuelle présentation « épurée » de votre page d'accueil. On va alors s’intéresser maintenant au design de votre blog.



Que faut-il entendre par « design » ?

Je ne vais pas vous faire une traduction littérale du terme puisque vous l'avez sûrement compris, il s'agit ici de l'apparence de votre blog.

Je vous ai parlé des couleurs dans vos articles (cf supra), cela ne veut pas dire que vous avez le choix des couleurs, vous devez impérativement mettre en harmonie votre site et vos articles : votre site ne peut être un ramassis de couleur en veux-tu en voilà..

Globalement, optez pour un design épuré, sans trop de fioriture, qui doit être modulable et personnalisable pour qu'il soit en finalité à l'image de votre contenu. Les lignes droites, et les couleurs unies sont particulièrement tendance en ce moment. Ça donne un aspect moderne qui ne déplaira pas à vos lecteurs qui verront un certain professionnalisme dans la structure de votre blog. Le tout doit être harmonieux en tout point, vous pouvez prendre pour exemple le blog du Monde de Loka, une « youtubeuse » .

Plus précisément, je vais décortiquer les points fondamentaux d'un bon thème, qui permettront une visibilité optimale et agréable pour vos visiteurs.

Il faut particulièrement veiller à ce que votre blog ne soit pas lourd en ressources. C'est à dire que l'ensemble image/contenu ne doit pas dépasser les 100 ko. C'est très important car ça va permettre de vous garantir un affichage de votre page rapide. C'est essentiel et vous qui naviguez sur la toile, vous comprenez mieux que quiconque le ratio insupportable d'une page qui met plus d'une seconde à s'ouvrir. L'internaute est pressé de nature. D'autant plus certains sont encore sur ADSL et d'autres doivent se contenter d'un petit forfait 3G dans le navigateur de smartphone.

En second lieu, aérez les colonnes de votre site internet, nul n'a aura envie en froncé les sourcils pour distinguer les parties de votre menu de navigation, et pour lire ce qui est écrit. Veillez à ce que la colonne latérale (si il y en a une), prennent au moins 30% de largeur par rapport à votre page. Choisissez la simplicité, vos lecteurs en seront plus aises.

J'arrive à la page justement, la tendance, et elle se comprend à l'uniformisation de votre site sur tout l'écran, sans marge. Optez pour un design moderne comme de Twitter ou Facebook. Ça demande, si vous confectionnez vous même votre design, une certaine flexibilité suivant les tailles d'écrans qu'ils soient carrés ou rectangulaire (peut-être pas circulaire).

Tout ce qui vaut pour la lisibilité du contenu et sa structure doit impérativement être appliquée. Idem pour les couleurs qui doivent être en accord avec le thème choisi. La taille du texte ne doit ni être trop petit, ni trop grande. Évitez également la fantaisie dans les caractères, dans la police d'écriture ! Plus c'est étriqué, moins c'est lisible.

Pour le choix des couleurs de votre site internet, il y a quelques fondamentaux à rappeler. Je vous rappelle que vos lecteurs sont soit sur un ordinateur, soit sur un smartphone, et que ça peut être très fatiguant pour les yeux. C'est un point auquel on pas tendance à penser lorsqu'on fait un site ou un blog. Agissez en conséquence ! Il faut prohiber les couleurs flashy, il n'y a pas meilleur pour agresser les yeux. Autre point à éviter, les couleurs chaudes comme le rouge. Ces couleurs, d'après certaines études scientifiques, ont tendance à énerver.

Petite anecdote : Dans les McDonalds, vous remarquerez souvent la couleur rouge aux murs. La couleur fait fuir à long terme. C'est une technique commerciale pour garantir un turnover de la clientèle afin qu'elle ne reste pas discuter des heures à leurs tables.

En définitive, préférez les couleurs pastelles, ou froides. Modérez vos couleurs. Personnellement, je conseillerais, comme les règles en vigueur dans la mode, qu'il ne faut pas dépasser le seuil des 3 couleurs. N'oubliez pas que les couleurs sont le cœur esthétique d'un design.

Pour le fond de votre design, préférez l’unicolore.

De plus, en terme de design, un point fondamental qui a son importance, ce sont les gadgets comme les compteurs, la météo, les animations flashs et autres. Prohibition absolue ! Cela ne sert à rien, c'est distrayant, et vos devez veiller à ce que vos visiteurs se concentre sur le contenu, sinon n'espérez pas qu'ils restent. Puis surtout, ça fait très amateurs, et ce n'est pas un atout.


En ce qui concerne le design de votre site, et pour revenir à Wordpress, ce gestionnaire de contenu, aidé de ses utilisateurs, met à disposition plusieurs thèmes gratuit. Et quand je dis plusieurs je dis beaucoup. Ils sont disponible dans un catalogue de votre panel d'administration à l'onglet « Apparences ».

Pour bien choisir votre thème il faut globalement se rappeler des indispensables à la création d'un bon design. Tout les thèmes ne reflètent pas forcément « la tendance ». Il faut également veiller à ce qu'il soit modulable du mieux possible ! Il faut que vous puissiez l'adapter à votre activité. Et autre point qu'il faut préciser il faut qu'il soit adaptable au format mobile / smartphone. Vous allez voir qu'en plus de jouer un rôle dans le confort de vos lecteurs, ça vous aussi jouer un rôle dans sa visibilité sur Internet, c'est à dire son référencement (cf infra).

L'avantage des thèmes proposés par la plate-forme Wordpress, c'est que vous allez pouvoir avoir le choix entre plusieurs thèmes prédisposés à un vrai usage professionnel et ce à titre gratuit. On y trouve souvent d'excellents design, très fluide, très moderne et surtout très rapide à chargé ! Pas la peine de rappeler que c'est un avantage certain sur Internet.

Entre autre, il faudra choisir un thème à la hauteur de votre ambition qui va se structurer en fonction de votre utilisation. Par exemple, si vous voulez faire un blog avec vos dessins, ou créations imagés, il faudra alors opté pour un thème en accord avec les « portfolios ».


Maintenant, il est question de s'intéresser à l'image centrale de votre blog qui va illustrer votre marque de fabrique, il s'agit du logo. Il doit avant tout être esthétiquement comparable au design de votre site, afin qu'il en soit indissociable. Il va vous permettre de vous distinguer par rapport aux autres dans la blogosphère.

Vous remarquerez, pour exemple, pour nos amis fumeurs, que les paquets de Marlboro ont enlevé le nom de la marque. Et pour cause, la société à réussi à faire de son logo/design une institution notoire qui n'a même plus besoin de typographie pour l'identifier. C'est ce que vous devez construire pour avoir un bon logo : faites de votre marque une institution !

La question qui va se poser maintenant, c'est « Comment faire un bon logo ? ». Du point de vue technique, le logo doit être fonctionnel à tout les niveaux, c'est à dire s'adapter à toutes les tailles, et être d'une qualité d'image optimale sans qu'elle pourtant trop gourmande. D'un point de vue design, le logo fait partie de la vitrine ! Il doit être moderne : j'entends par moderne être simpliste, de préférence bicolore voire tricolore, et pertinent par rapport au contenu de votre blog.

Votre logo peut être amené à évoluer suivant vos ambitions futures pour votre blog, et notamment en ce qui concerne le design du site. Veillez toutefois à garder la même police d’écriture pour les initiales (s'il y a lieu), ou de garder les mêmes caractéristiques géométriques en son sein. Si votre logo change radicalement, on ne vous reconnaîtra plus et vous perdrez la notoriété acquise avec la première version de votre logo.

Si vous voulez exceller dans la création de votre logo, faites donc appelle au voyeurisme de la navigation sur internet. Allez voir les logos des grands sites tel que Google, Facebook, Twitter et cie. Il s'agira de voir si votre logo est « tendance », « bien fait » et surtout, au fil du temps, comment il doit évoluer pour rester à la page ! Même s'il est préférable d'en faire une image intemporelle !

Pour votre logo sont à retenir par ordre de priorité : pertinence, intemporalité (simplicité), distinction et mémorabilité.


Ce chapitre touche à sa fin, et ajouté au chapitre préliminaire, vous avez toute les cartes en main pour faire un blog digne de ce nom. Désormais, il va falloir s'intéresser à son entrée sur la gigantesque toile qu'est Internet avec le référencement !

Share:

Réussir en tant que blogueur (2/6) - Les bases du blog

 On dénombre l'immensité des blogs présents sur Internet. Pour se démarquer et ne pas de devenir un blog parmi tant d'autres, il faut démarrer sur de bonnes bases et innover. Cela va ce voir dans la base du blog et dans le concept dans lequel il est édité.

Il existe beaucoup de services, gratuits ou payants, de création de blog. Parmi eux, peu sont suffisamment maniables pour s'adapter au mieux au milieu dans lequel vous voulez le faire évoluer. En effet, il y a plein choix. Il ne fait aucun doute que ces services, tel que skyrock ou canalblog, vous offrirons la possibilité d'en créant sans trop de difficultés ni de connaissances en informatique. Si vous avez dépassé ce stade, vous comprendrez ce que je veux dire et ce sera pour vous la possibilité de vous améliorer. En revanche, si vous vous lancez dans l'inconnu, un peu comme si votre seul blog est celui manuscrit dans un Journal intime, ou que vous sortez de votre phase skyrock et compagnie, vous allez pouvoir exceller dans la matière en peu de temps.

Comme dit précédemment, il n'est pas compliqué de trouver des services de création de blog, en revanche ce qui va bloquer pour vous, c'est la richesse du panel administrateur, là où vous allez dirigez tout votre blog : en passant par le thème, les options, les affichages et la gestion des commentaires.

L'avantage de ces services réside dans la communauté autour et le référencement interne, c'est à dire la publicité de votre blog au sein de la blogosphère du site sur lequel vous créez votre blog. En réalité vous n'en tirez aucun profit. Le plus souvent vous n'avez la possibilité de vous faire connaître et d'avertir vos lecteurs de vos nouvelles publications. On a tous eu un jour un coup de foudre pour un site qui, par la force des choses, nous a lassé, que ce soit par son contenu ou par sa vitalité, ou simplement par l'adoption d'un nouveau rythme de vie.

Le manque de maniabilité réside donc dans la fidélisation impossible de vos lecteurs. C'est l'un des plus gros points faibles que l'on peut reprocher à ces plate-formes. Elle n'est pas non plus maîtresse de la bonne gestion du contenu ni de la forme de ce dernier.

La solution la plus efficace, et qui efface ce manque de maniabilité, est de prendre un CMS libre. Le sigle ne vous dit peut-être rien, mais il n'est pas nécessaire de le connaître s'y avancer davantage. En revanche, la qualification de « libre » va avoir une place non-négligeable dans le développement de votre blog. Si vous êtes friand de langage informatique comme le HTML, le PHP ou le CSS, cela va vous permettre de personnalisé en profondeur toute la structure du blog pour la modeler à votre image. En revanche, si vous n'y connaissez rien, le terme « libre » va tout de même vous servir, puisque cela signifie que le code source du blog va être ouvert à tous, ce qui va permettre à la communauté informatique, aujourd'hui très nombreuse et très utile, de le modifier et de l'améliorer, pour vous diffuser ces améliorations.

Celui que je conseille vivement est Wordpress. Il est libre, gratuit (forcément), et simple. Contrairement à ce que l'on peut croire, l'installation est relativement simple et vous pourrez le constater sur les guides d'installation multi-langues que ce service vous met à disposition.

Pour vous présenter Wordpress de la meilleure manière possible, il est important de constater qu'il est très populaire, autant pour la création de blogs que pour la création de sites internets. Sur la toile, presque un quart des sites en ligne utilise Wordpress. La voix du peuple n'est pas forcément la plus mauvaise. On peut clairement dire qu'elle est majoritaire dans la matière puisque que les autres sites font nécessairement appelle pour la moitié de services indépendants de création de site internet créé par des professionnels (et donc payés).

L'expérience Wordpress reste le meilleur moyen de s'épanouir dans le développement de son blog sans dépenser un sous. De surcroît, ce n'est pas par hasard que la CNN, la NBC, le TIME, UPS, et même Spotify (pour les friands de musique) utilisent les services de Wordpress.

Créé en 2005, cette plate-forme n'a cessé d'évoluer et continue. Son avantage certain c'est les nombreux choix de personnalisation, la pré-installation (avantage certain) et l'hébergement gratuit sur internet (et oui ce n'est pas toujours gratuit) que le service vous offre. Le point faible se situe dans l'absence d'une communauté personnelle, mais il n'en reste pas moins que pour les plus expérimentés, il est possible d'accueillir soi-même son blog grâce à sa qualité de logiciel libre avec Wordpress.org.

Cette version est bien plus libre, et peut être moins cher selon vos ambitions, car au vue des tarifs de la professionnalisation et de la monétisation de votre blog, Wordpress.com fait ses choux gras de l'incompétence en informatique de ses clients (car vous restez des clients car sources de revenues) en se servant sur les prix visiblement plus haut que ce que vous trouverez sur OVH, par exemple, pour un nom de domaine et des boîtes mails spécifiques.

L'autre avantage certain, et vous le comprendrez davantage par la suite, c'est l'application smartphone Wordpress (autant pour la version pré-installée, que pour la version Wordpress.org) qui permet de contrôler et publier votre blog via votre téléphone cellulaire. Cette application a l'avantage d'être présente sur la plus part des OS de votre téléphone, que ce soit iPhone, Android, mais aussi Blackberry.

Mon attachement à Wordpress tient dans sa constante évolution qui ne dénature pas votre blog, c'est l'occasion de rester à la page des technologies internet sans fournir le moindre effort.

Cette plate-forme trouve également ses point forts, comme dit plus haut, dans sa maniabilité et dans son modelage. En effet vous pouvez ajouter ce qu'on appelle des plugins ou des extensions. C'est un très gros avantage.

Ces extensions sont « des petits morceaux de site » qui vont permettre de rendre votre blog unique, et surtout de le rendre encore plus maniable et fluide. Elles vont vous offrir, principalement, la possibilité de modeler votre blog à votre image et selon vos besoins. Il en existe de toute sorte, que ce soit une refonte complète de la structure de Wordpress à la simple petite correction de fluidité sur un élément ridicule. En tout et pour tout, la globalité reste très simple et ne nécessite pour la plus grande partie, aucune connaissance particulière dans les langages informatiques.

Ne prenez pas peur, il en existe des payants (tout comme les thèmes), mais il en existe davantage de gratuit et parfois bien meilleur.

Ne perdez pas votre temps avec des plate-formes désuète et dépourvue de possibilité d'optimisation et modelage à l'infini, prenez Wordpress, vous allez comprendre au fil de cette lecture qu'il est vraiment complet et parfaitement adapté pour une utilisation tant particulière que professionnelle.
Share:

Réussir en tant que blogueur (1/6) - Introduction

Le blog est, bien plus qu'un effet de mode, devenu ces dernières années une véritable institution sur Internet. Il tient en effet une place suffisamment importante sur Internet pour en attirer autant les professionnels que les particuliers. Le blog est considéré comme un petit périodique dont les articles peuvent toucher à tout les domaines. Sa large possibilité de domaine ne le rentrera dans aucun cliché et lui permettra de rester crédible autant pour un usage professionnel, pour des journaux de développements ou des dépêches de presses, que pour un usage personnels, pour des carnets de voyages ou pour des journaux intimes paradoxalement.

La blogosphère ouvre un panorama varié de forme de blogging. On peut ainsi voir des blogs centralisés sur les dessins, les BD, les vidéos, ou tout autre formes d'art, y compris celle de l'écriture. Vous l'aurez compris, le concept de Blog est suffisamment large pour y étaler tout votre art. Le blog va permettre en autre de promouvoir une satire, une marque, une personnalité, un événement ou tout simplement un état d'âme. Petit journaliste ou petit féru d'art, vous l'aurez compris, le Blog est fait pour Tout le monde !

Quand son ancêtre, le journal papier, la presse écrite, est en déclin, le Blog lui s'ouvre aux médias, aux photos et vidéos qui permettent d'illustrer au mieux les articles et ainsi de les mettre en valeur. Son grand point fort est également les commentaires que peuvent faire les lecteurs leur permettant ainsi de participer à la critique ou à la constructibilité des débats que peuvent ouvrir les billets postés sur les blogs. A défaut de payer un abonnement, le Blog s'ouvre à la newsletter. Un abonnement mail gratuit qui permettra de suivre le développement du Blog par son actualité. Rapide et dépourvue en paperasse, cette innovation fidélise la clientèle. Comment ne pas préférer le Blog aux presses ?

Son expansion considérable est due à sa facilité de mise en place et des nombreux lecteurs qui s'y accrochent. Aujourd'hui on dénombre un nombre important de plate-forme permettant la création d'un blog. Elle sont parfois accès sur des domaines ou sur des générations (exemple : Skyrock pour les adolescents). Il y a également des plate-formes tel que Overblog ou CanalBlog qui sont assez neutre, et qui joue de vos publications pour y implanter leurs publicités pour leur unique rémunération.

Autant les entreprises que des personnes seules peuvent construire un seul et unique blog sans qu'il y ait besoin de connaissances particulières en informatique. Il est estimé à 30 millions la création de blogs chaque années. Son expansion spectaculaire justifie la nécessité pour les ambitieux, et les professionnels de se démarquer en optimisant un maximum sa visibilité. C'est là que ce guide va vous aider à faire briller votre Blog à travers les autres.

Il faudra alors s’intéresser à son contenu, son apparence, son référencement, sa médiatisation et éventuellement sa monétisation si vous souhaiter en tirer un intérêt financier, pécuniaire. Les astuces sont nombreuses pour se démarquer sur Internet, il est nécessaire de les assimiler et les compiler correctement pour en bénéficier de façon optimale en matière de trafic, de qualité et, parfois nécessairement, en matière financière.

Ce petit ouvrage reste un concentré de l'éventail des possibilités qui s'offre à vous dans la création de votre blog. Ne vous laissez pas influencez par son petit nombre de page étant donné la texture de chaque paragraphe.

Il est conseillé d'agir étape par étape suivant la disposition des chapitres, et même s'il s'avère être un tutoriel, l'édition de ce e-book n'est absolument pas une marche à suivre au détail : on vous donne les clefs, à vous de trouver la porte. Le blog reste une aventure personnelle, et même si la pertinence des propos de ce livre n'est pas à remettre en cause, votre travail en amont doit en ressortir, tout de même, une réflexion.

Dernier conseil : Prenez des notes à chaque morceaux de lecture !
Share:

Follow by Email